30 ans

Publié le 10 Juillet 2010

Quand cette moto est sortie, en 1980, je trouvais que c'était l'un des engins les plus laids qui aient jamais été produits. J'avoue qu'aujourd'hui, j'aurai tendance à reviser mon point de vue.

 

http://i338.photobucket.com/albums/n432/vonsontag/Motos/BMW20R80GS.jpg

 

http://i338.photobucket.com/albums/n432/vonsontag/Motos/Gaston_Rahier_Paris_Dakar_1984.jpg

 

Evidement, Gaston Rahier, l'un de mes idoles de l'époque, ne fut pas pour rien dans l'intérêt que je portais à la R 80 GS. Ici avec sa moto d'usine victorieuse au Dakar 1984 et une série spéciale Dakar à gros réservoir et débattements de suspattes augmentés commercialisée pour l'occasion.

 

 

http://i338.photobucket.com/albums/n432/vonsontag/Motos/BMW_R80GS_01.jpg

 

 

http://i338.photobucket.com/albums/n432/vonsontag/Motos/BMW_R100GS_01.jpg

La r 100 de 1988

 

 

http://i338.photobucket.com/albums/n432/vonsontag/Motos/BMW_R1100GS.jpg

En 1994, la 1100 GS, encore plus moche que ses devancières, prototype du SUV à deux roues qu'est devenu le gros trail aujourd'hui, gros succès commercial.

 

 

http://i338.photobucket.com/albums/n432/vonsontag/Motos/1200-gs.jpg

La R 1200 GS, apparue en 2004, est la plus grosse vente mondiale de la marque munichoise.

A 15000 euros le bout, elle a de nombreux arguments aptes à convaincre les CSP+ qui forment sa clientèle. Puissante, maniable, suréquipée, confortable, elle a tout pour elle. Probablement la meilleure moto du moment. Je conserve quelques souvenirs etonnés d'arsouilles perigourdines où, après avoir humilié quelques japonistes au guidon de ma Ducati du moment, je me faisais déposer en beauté par un mec tout droit sur son trail à valises.

Rédigé par VonSonntag

Publié dans #Bielles chaudes

Repost 0
Commenter cet article

David Cobbold 11/07/2010 00:31



Bonne moto, sans aucune doute, et même excellente. Mais pourquoi doit-elle être aussi laide? Je n'arrive pas à m'y faire. Peut-être faut il passer par une étape d'élogie de la laideur.
Ah, j'ai réussi à me procurer, dans la langue de Walt Whitman, un exemplaire de Shopclass as Soulcraft (le bouquin de Crawford). Je vais le lire dans le sud-ouest et je vous donnerai mon opinion.