Gus Kuhn

Publié le 5 Juillet 2012

Gus Kuhn. C'est un nom qui ne dit pas grand chose à grand monde aujourd'hui (sauf à toi, lecteur, bien entendu) mais qui fait définitivement partie de la légende Norton. Avant d'être ces motos de tourisme (rapide) ou de course, Gus Kuhn, c'est d'abord un homme. Un anglais, né à Birmingham en 1898, qui doit son nom à un grand père allemand. Comme on le sait, Birmingham était en ce temps la capitale anglaise de l'armurerie et devint par la suite l'un des hauts lieux de l'industrie mécanique. La marque BSA doit d'ailleurs son nom, Birmingham Small Arms et son logo, trois fusils disposés en faisceaux, à ses origines armurières.

 

1922TT-500.gif

Tourist Trophy 1922, Gus Kuhn est le second à partir de la gauche.

 

Dans les années 15, le jeune Gus tâte de la compétition alors qu'il suit un apprentissage dans une fabrique de moteurs, Butterfields of Birmingham, qui produisait des motos sous la marque Levis. Puis, au lendemain de la première guerre mondiale, il entame un carrière de pilote de course qui le verra aussi bien courrir le TT que des sprints locaux voire des matches de moto-ball. Il sera également l'un des pionniers du Speedway, des courses sur ovales cendrés déjà fort populaires en ce temps. Il cessera de courir au début des années 40, poussé à la retraite par une santé fragile et doté d'un palmarès plus que garni.

 

 

.1971-510.jpg

 

 

Dès 1932, il a ouvert son propre atelier où il assure réparations, entretien et préparations de motos. A cela s'ajoute rapidement un espace de vente. Après la seconde guerre mondiale, il deviendra également concessionnaire. Dès les années 60, Gus Khun va s'intéresser aux Nortons , 500 puis 650 et Commando. La recette, centrée sur la recherche de performance et la légèreté, est imparable. Des motos d'origine, débarrassées de leur accastillage, moteurs retravaillés, carénages et réservoir en alu ou en fibre, amorto de direction pour calmer les ruades du machin et peashooters pour qu'on l'entende arriver. A l'image des hypersports actuelles, les Norton Gus Kuhn de route sont des motos de course équipées d'un phate et d'une plaque d'immatriculation. Quand aux Gus Kuhn de course... Les résultats du préparateur en compétition sont tels qu'ils lui assurent des relations priviliégiées avec l'usine, au point d'en devenir l'un des partenaires officiels et le plus gros concessionnaire anglais, ce qui par ailleurs assurera au petit atelier de Birmingham une renommée internationale fort profitable au business. Dans les années 70, Gus Kuhn est LE préparateur de Commando. Dans le catalogue maison, on peut aussi bien trouver des motos complètes, "prêtes à rouler" que des kits ou des pièces détachées à l'unité. Libre au client, selon ses goûts ou ses moyens, de composer "sa" Gus Kuhn.

 

 

Gus_Kuhn_1969.jpg

 

 

Décédé en 1966, le fondateur a auparavant laissé les rênes de la boutique et de l'atelier à son compère Vince Davey qui acheta au début des seventies un badge BMW. C'est la raison pour laquelle la recette Gus Kuhn a également été appliquée aux boxers teutons.

On le verra parfois sur les photos qui suivent, les Gus Kuhn d'aujourd'hui ne doivent généralement pas grand chose aux mécaniciens des ateliers maison. Le destin compliqué des motos originales, vouées à la compétation et souvent fort modifiées depuis leur sortie d'atelier, croise le commerce des kits, sans parler de celui des pièces détachées. Je n'ose même pas évoquer le chapitre des autocollants que le magasin de la capitale des Midlands expédiait à travers le monde. Peu importe. Laissons les recherches d'authenticité historique aux chipoteurs et aux marchands. Une Gus Kuhn, c'est une gueule et surtout un esprit. Cet esprit là, gageons qu'on peut le croiser souvent dans les paddocks des courses d'anciennes, autocollant qui va bien ou pas...

 

2404850575_5aed45aeae.jpg

 

 

3589667070_546b89e0e5.jpg

 

 

autorace4.jpg

 

 

Gus-Kuhn_Gd.jpg

 

 

gus-kuhn-norton.jpg

 

 

Norton.jpg

 

 

tumblr_m6nh2vWS851r3zlb8o1_500.jpg

 

 

frapr610.jpg

 

Sources : wikipedia et Gus Kuhn Motors.

J'ai glané les images ici ou là et oublié d'en noter la provenance. Si vous êtes le propriétaire de l'une d'entre elles, n'hésitez pas à me le signaler, je rajouterais un crédit.

Rédigé par VonSonntag

Publié dans #Bielles chaudes

Repost 0
Commenter cet article

auto école 23/08/2014 15:00

ah c'est comme ça qu'on les appelle, merci pour ces photos

Phil 14/04/2014 22:38

La 5ème c'est la mienne !!!!!!

Bruce 18/03/2015 21:19

Hi phil, I believe I know the previous owner and a lot of the history of your bike (number 5) I first knew this bike in 1980 and was bought up with this bike for 10 years.

Bilger 25/12/2013 21:09


La 2me image C'est ma Gus Kuhn , photo prise à Motos Légendes .

Jerome 07/10/2014 21:57

Bigler la 2 em photos et la première c est la même photo non? Cette Gus khun de course est incroyable....