Publié le 29 Mai 2009

Bill Owens Suburbia

J'ai mis la main ce matin sur un bouquin d'un auteur que j'aime bien, Stewart O'Nan. le livre s'appelle Des anges dans la neige, il est publié dans une édition semi-poche par les éditions de l'Olivier. Sur la couverture figure cette image, et au dos la mention "photo : Bill Owens". Une rapide recherche Googléenne m'a rapidement renseigné : ce mec est un grand témoin de la vacuité américaine. En outre, il étaye ma grande théorie (comme tous les paranoïaques, j'ai des théories sur tout) selon laquelle les USA n'ont jamais connu d'Age d'or, mais un interminable déclin qui a commencé le 4 juillet 1776.

Photo : Bill Owens



PS. Sur ce, je me casse en vacances pendant une semaine. Pas de blog, mais peut-être une chérie mardi prochain. J'ai dit peut-être...

Voir les commentaires

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Petits Lus

Repost 0

Publié le 29 Mai 2009

Trouvé ce matin sur Juxtapoz ce jeune artiste dont je saisis mal la technique mais dont j'aime bien la manière doucement mélancolique, avec ce rien d'espoir dans les lumières qui fait du bien. On peut voir d'autres exemples de son travail sur son site


The things we carry

Voir les commentaires

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Whatever

Repost 0

Publié le 29 Mai 2009

Norton. Pour beaucoup d'entre nous, ce nom est magique (hein, les southsiders ?). Il évoque la Commando et son bruit d'échappement qui laisse toujours les vieux de la vieille les yeux dans le vague, la Manx et ses vingt ans de victoires. Pour les plus jeunes, ou les moins vieux, il évoque aussi le Tourist Trophy et la victoire de Steve Hislop en 1992 avec le fameux moteur rotary (un Wankel à piston rotatif). Il évoque aussi, hélas, l'incurie des industriels anglais et de leur amis gouvernants qui, de BSA à Jaguar, ont cyniquement fait leur deuil de l'industrie mécanique anglaise et de son siècle de légende.

Norton renaît. Après les déboires financiers de l'américain Kenny Dreer, qui ne put mener à bien son rêve de renaissance avec une fort séduisante 961 Commando aux galbes enchanteurs, on sait qu'un financier anglais, ayant fait fortune dans l'immobilier (non pas, Didier Cazeaux !), a racheté la marque ainsi que les droits de production des motos de Kenny Dreer pour relancer une production de motocyclettes. Fidéle à la légende, Stuart Garner a aussi investi dans la compétition et finance le retour de Norton sur les pistes asphaltées, et toujours dans sa config rotative. La NRV R88, c'est son nom, s'alignera donc au prochain Tourist Trophy avec Michael Dunlop, le fils du regretté Joey, qui avait terminé troisième du TT de 1990.

Enfin tout cela, vous le avez déjà si vous lisez la presse ou les blogs spécialisés. Reste que cette petite intro me semblait nécessaire avant d'apprécier pleinement ceci :

Norton NRV 588






Je ne sais pas si elle va vite, mais en tout ca, elle a de la gueule.

Voir les commentaires

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Bielles chaudes

Repost 0

Publié le 28 Mai 2009

Trouvé sur Nostalgia on Wheels, le dessin d'un tracker réalisé par Von Dutch himself en 1967. Si quelqu'un sait où je peux me trouver un guidon comme ça...

Von Dutch Tracker


Voir les commentaires

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Bielles chaudes

Repost 0

Publié le 28 Mai 2009

Digital Milk, ami notoire de l'art mécanique et des dérapages contrôlés a publié ce bijou sur son blog. Tempo lent, souple, jolis mouvements, noir et blanc, beaux vélos...


Voir les commentaires

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Whatever

Repost 0

Publié le 28 Mai 2009

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Bielles chaudes

Repost 0

Publié le 27 Mai 2009

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Bielles chaudes

Repost 0

Publié le 27 Mai 2009

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Bielles chaudes

Repost 0

Publié le 26 Mai 2009

Si demain j'enfreins la loi dans la rue, si demain je grille un feu rouge, ou si je vole à l'étalage, il vous paraîtra certainement normal que j'ai à répondre de mes actes, qu'on me traîne devant la justice, et/ou que je paye une amande. Mais va-t-on m'interdire de sortir de chez moi ? De me rendre à l'école, d'écrire ou de parler à mes amis, de lire mon journal ? Non, bien sûr, et je pense que chacun serait scandalisé d'une telle punition. Mais... attendez... N'est-ce pas exactement ça, la loi Hadopi ?! Non ? Vous avez raison... Hadopi, c'est pire. Hadopi revient à envoyer en prison la personne qui enfreint la loi, mais également sa femme / son mari / ses enfants / ses parents avec ! Tout le foyer familial paye pour le délit d'un seul membre. Et qui plus est, cette punition arbitraire est prononcée par une police privée, sans procès, sans droit à la défense pour l'accusé-présumé-coupable.

par C. Marzuoli, Etudiant - Centrale Lyon.

Source : Le Monde



Voir les commentaires

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Bits and sense

Repost 0

Publié le 26 Mai 2009

Jenny Shimizu

Pas grave, je ne suis pas jaloux

Voir les commentaires

Rédigé par VonSontag

Publié dans #Chicks - babes & ladies

Repost 0